Optimiser la disponibilité

Les opérateurs peuvent gérer et enregistrer de manière autonome les tâches récurrentes, telles que la lubrification et l’inspection des machines, dans Ultimo. Cela permet d’optimiser le temps de fonctionnement, car la plupart des problèmes peuvent être évités en veillant à ce que les machines soient propres et bien lubrifiées. Si des problèmes mineurs surviennent, les opérateurs ne doivent plus attendre que l’équipe de maintenance les règle. En outre, cette solution contribue au décloisonnement entre les services, permettant de gérer chaque tâche de maintenance dans le même logiciel avec l’objectif commun d’augmenter la disponibilité des actifs, d’améliorer l’efficacité et de renforcer la sécurité.

« Les opérateurs connaissent intimement les équipements avec lesquels ils travaillent, mais de nombreuses organisations n’en tirent pas parti », explique Chris van den Belt, Team Leader Product Management chez Ultimo. « Les opérateurs à proximité de la machine seraient en mesure de reconnaître un défaut à un stade précoce et d’identifier et de résoudre de nombreux problèmes en quelques minutes. Il est frustrant pour eux de devoir attendre que l’équipe de maintenance vienne réparer les petits défauts, et c’est également inefficace pour l’entreprise. Les techniciens de maintenance, en revanche, sont souvent frustrés du fait que de nombreuses pannes sont dues à une mauvaise utilisation, à la saleté ou à des pièces mal lubrifiées. »

Complètement intégré

En permettant aux opérateurs de traiter des tâches de maintenance de première ligne, Ultimo aide les entreprises à passer d’une approche en vase clos (« en silo »), dans laquelle une équipe utilise une machine et une autre l’entretient et la répare, à une culture de responsabilité partagée et d’appropriation. Les opérateurs ne doivent alors plus gaspiller leur temps à attendre que de petites tâches soient prises en charge, tandis que l’équipe de maintenance peut consacrer son temps à des activités à plus forte valeur ajoutée. L’exécution de petits travaux par les opérateurs, dont le taux horaire est inférieur à celui des techniciens de maintenance, permet également de réduire les coûts de maintenance.

La fonctionnalité de maintenance autonome, qui est entièrement intégrée au module Changement d’équipe d’Ultimo, s’appuie sur des check-lists simples et conviviales. Elle permet aux opérateurs d’enregistrer rapidement leurs réparations, de joindre des images et de transmettre des tâches à l’équipe de maintenance, ce qui améliore la coopération entre les services. Dans une récente enquête menée auprès de gestionnaires d’actifs (EAM Trend Report 2021), le manque de communication entre les équipes a été identifié comme l’une des principales menaces pour le temps de fonctionnement, après le risque posé par le vieillissement des actifs. La maintenance autonome vous permet de résoudre ces problèmes, en veillant à ce que les informations cruciales sur l’état et la sécurité des actifs soient partagées entre les équipes, au profit de l’ensemble de l’organisation.

Autres blogs écrits par Ewout Noordermeer

NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS
Bram van Laeken Sales Consultant
bram.vanlaeken@ultimo.com
+33 3 66 88 34 00